Les emplois francs généralisés à tous les quartiers prioritaires jusqu’à fin 2020

Depuis le 1er janvier 2020, le dispositif des emplois francs est généralisé à tous les quartiers prioritaires de la politique de la ville et ce jusqu’à la fin 2020.

Ils permettent désormais à toutes les entreprises qui embauchent un demandeur d’emploi habitant dans un des 1.438 quartiers prioritaires d’obtenir une aide (5.000 euros par an sur trois ans pour l’embauche en CDI et 2.500 euros par an sur deux ans pour un CDD de plus de six mois).


Objet des Emplois francs :

1. Le dispositif d’Emplois francs permet à un employeur de bénéficier d’une aide lorsqu’il embauche un habitant résidant dans un quartier prioritaire de la politique de la ville (QPV). Depuis le 1er janvier 2020, le dispositif est généralisé à l’ensemble des QPV sur le territoire national pour une durée d’un an.

2. Peuvent bénéficier de l’aide aux Emplois francs, toutes les entreprises et toutes les associations affiliées à l’assurance chômage et embauchant :

  • les demandeurs d’emploi inscrits à Pôle Emploi en catégorie 1, 2, 3, 6, 7 ou 8,
  • les adhérents à un contrat de sécurisation professionnel (CSP),
  • les jeunes suivis par une mission locale qui ne sont pas inscrits en tant que demandeur d’emploi.

3. Ces embauches doivent être réalisées en CDI ou en CDD d’une durée d’au moins 6 mois.

Montants :

1. L’aide prend la forme d’une subvention. Son montant est fixé à :

  • 5 000 € par an pendant 3 ans pour une embauche en CDI,
  • 2 500 € par an pendant 2 ans maximum pour une embauche en CDD d’au moins 6 mois.

2. L’aide est calculée au prorata :

  • de la durée effective du contrat de travail si le contrat de travail est interrompu en cours d’année civile,
  • de la durée de travail hebdomadaire, lorsque cette durée est inférieure au temps plein.

Lien : Comment vérifier que votre adresse de résidence est bien dans un QPV ?

Share